Skip to main content

Projet:Emissions club de la presse "Urubuga rw'itangazamakuru"

Activité:Summary of weekly radio talk-show « Emission Club de la Presse: "Urubuga rw’Itangazamakuru "

Date:18/09/2016

Auteur(s):
  • IPGL
  • Radio Isango Star (Kigali)
Pays:
Médias:
Thèmes:
Genre:
Langue:

En démarrant l’émission, le secrétaire permanent au sein du ministère de l’administration locale, Vincent Munyeshyaka a commencé par  expliquer ce que c’est Imihigo ; surtout  en se basant sur le rôle des citoyens dans leurs conceptions et leurs implémentations. Selon la recherche faite, dit-il, on a pu constater qu’IMIHIGO doit être fondé sur la population et doit répondre à leurs problèmes quotidiens. Munyeshyaka a dit que depuis des années, les Imihigo ne tenaient pas en considération cet aspect  mais cette fois-ci on a commencé a évaluer le rôle des citoyens  dans la conception et l’évaluation des Imihigo.  Aujourd’ hui  il y a une équipe  des experts privées qui  est mandaté pour évaluer Imihigo (IPAR).Dans leur évaluation 10% de la note  donnée  est une note donnée par la population. C’est dans le cadre de renforcer leur  participation dans les Imihigo.

Selon le Ministre Uzziel, Imihigo  est construit de façon à répondre aux exigences de la planification du pays, et à  sa vision .Il a expliqué que le Rwanda est un pays qui s’est fixé une vision (comme 2020 par exemple) et une planification annuelle .C’est la raison pour laquelle, les instances de base, en se fixant les Imihigo, doivent  partir des grandes lignes de la planification du pays.

Concernant le classement des districts  qui changent d’une année à l’ autre , le ministre Uzziel a dit que dans l’ évaluation d’Imihigo les activités d’ordre économiques comme les routes , les différentes infrastructures sont cotées à une note élevée, et peu de districts se fixent de telles activités .

Les deux représentants du gouvernement rwandais dans l’émission ont évoqué aussi le problème que rencontrent certains districts qui leurs empêchent à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés .Ils ont parlé du travail d’équipe , où ils ont expliqué qu’ il y a certaines autorités de districts qui ne veulent pas travailler en équipe .Cela impacte beaucoup sur IMIHIGO .La corruption, le retard des paiements des entrepreneurs  et autres travaux  qui engagent le district contribuent aussi à la mauvaise note que certains districts reçoivent.

Pour le Journaliste Munyaneza, il n’a pas été d’accord avec le rôle des citoyens dans la conception et implémentation des Imihigo .De ce fait il doute même qu’ils vont pouvoir évaluer ou donner la note à ces Imihigo qu’ils ne connaissent pas .Il a suggéré que dans la conception des Imihigo les autorités doivent partir des villages en condensant des idées et finalement retenir les grandes activités mais qui sont venues de la population. Munyaneza dit que dans des écrits c’est bien fait mais dans la pratique c’est autre chose.

Réaction des auditeurs:

Beaucoup de gens ont participé à l’émission soit par sms, soit par whatsapp, appels téléphoniques et facebook. Certains étaient frustrés de la note qu’a reçu leurs districts disant qu’ils n’ont pas  de rôle dans les Imihigo. Il y a aussi ceux qui ont appelé (Gatsibo).Félicitant leurs autorités (nouveaux) d’avoir bien fait tout en expliquant que vraiment  ils ont commencé à collaborer  avec la population pour la mise en exécution des Imihigo.

Messages et appels recus : 12 messages et 4 appels téléphoniques

Invités:

  • Dr Ndagijimana Uzziel : Secrétaire d’Etat  charge de Planification (MINECOFIN)
  • MUNYESHYAKA Vincent : Secrétaire Permanent au MINALOC
  • MUNYANEZA Theogène : Directeur du Journal INTYOZA

Modération:

Modérateur: Solange AYANONE

Modérateur Assistant : Valentin UMUHIRE

Dimanche  18/09/2016

Loading the player...