Skip to main content

Projet:Emissions club de la presse "Urubuga rw'itangazamakuru"

Activité:Summary of weekly radio talk-show « Emission Club de la Presse: "Urubuga rw’Itangazamakuru "

Date:07/09/2016

Auteur(s):
  • IPGL
  • Radio Isango Star (Kigali)
Pays:
Médias:
Thèmes:
Genre:
Langue:

L’émission a démarré par le résumé de certaines données de la recherche effectuée par LAF (Legal Aid Forum) sur la mise en pratique de la loi d’expropriation au Rwanda et les problèmes qui y sont liés. Mr Mugisha Frank a  dit que la recherche a montré qu’il ya encore beaucoup de problèmes liés à l’expropriation notamment la valeur trop basse des biens des gens à exproprier, le délai de payement qui prend des années alors que les citoyens n’ont pas accès à leurs terres ainsi que la corruption. Il a montré que même si la nouvelle loi est disponible pour  résoudre certains problèmes elle n’est pas encore applicable. Ici, il a évoqué le problème des comités chargés de l’expropriation au niveau local (district et secteur), la liste des prix  qui n’est pas encore fixée etc.

Le DG du MINALOC a dit que le gouvernement rwandais reconnait certaines erreurs qui ont été ciblées dans l’expropriation, raison pour laquelle on a pris la décision de renouveler la loi pour répondre à tous ces problèmes. Il a ajouté que certaines institutions étatiques, surtout celles des instances de base ne pratiquent pas ce qui est prévu par la loi soit sciemment soit par l’ignorance de la loi mais cela a été résolu.

Pour ce qui concerne la valorisation des biens, le président de l’association des évaluateurs Egide Gatsirombo a expliqué que jusqu’ aujourd’hui il n’y a pas de nouveaux prix d’expropriation qui a été publié mais que d’ ici le mois de septembre la liste des nouveaux prix dans la ville Kigali et les cinq villes secondaires sera prête.

Réaction des auditeurs : Les messages envoyés et les appels téléphoniques expliquaient l’injustice qui se trouve dans l’expropriation. Même s’il ya des vox pops de la population venant de différentes régions qui critiquaient la façon dont l’expropriation se fait, les appels aussi agissaient dans le  même sens. Ils demandaient au gouvernement de bien suivre le processus d’expropriation surtout en ce qui concerne la valeur qu’on donne aux biens des citoyens et le délai de payement.

Invités:

  • James SANO : CEO WASAC –MININFRA
  • Mufuluke Fred : Directeur Géneral au MINALOC chargé de la gouvernance
  • Egide GATSIROMBO: Président de l’association  des évaluateurs
  • Frank MUGISHA : Chargé des opérations au sein du LAF
  • Vox pop de la population

Modération

Modérateur: Solange Ayanone

Modérateur Assistant : Umuhire Valentin

Messages et appels recus  : 3 appels et  10 sms

Dimanche 29/08/2016

 

Loading the player...