Skip to main content

Projet:Emissions club de la presse "Urubuga rw'itangazamakuru"

Activité:Summary of weekly radio talk-show « Emission Club de la Presse: "Urubuga rw’Itangazamakuru "

Date:11/09/2016

Auteur(s):
  • IPGL
  • Radio Isango Star (Kigali)
Pays:
Médias:
Thèmes:
Genre:
Langue:

L’émission a commencé par accorder la parole à Mr Karema Gordon qui représentait le MICT afin d’expliquer l’apport de la technologie dans  la livraison des services  au Rwanda. Le DG a dit que le Rwanda a pris cette initiative dans le cadre d’accélérer l’idée de l’économie basée sur la connaissance que le pays  s’est fixée.(Knowledge based economy).L’ objectif étant  que 95% des services que le gouvernement  donne seront  livrés avec l’ appui de la technologie , Mr Karema a  expliqué que beaucoup a été fait .Il a parlé des infrastructures qui sont partout dans le pays, le renforcement de la propagation de l’électricité dans des milieux ruraux , et le fibre optique qui a été mise en place pour faciliter l’ accès à l’ internet.

Il a expliqué aussi qu’ on a mis en place la plateforme appellée IREMBO (www.irembo.gov.rw ) qui permet aux différents catégories  de rwandais d’ accéder facilement aux services dont ils ont besoin sans toutefois  s’ aligner aux bureaux des secteurs , districts  ou  autres instances étatiques .

Mr Ntabwoba  qui représentait IREMBO a dit que depuis 2014, IREMBO donne plus de 33 services dont  on peut se servir à l’aide de l’internet et 12 services dont un citoyen peut se servir à l’aide de son téléphone portable. Ntabwoba a ajouté que pour faciliter les citoyens à accéder facilement à ces services, IREMBO  a mis en place les agents qui aident la population .Ces agents d’ Irembo  sont à peu près 2000 dans tout le pays.

Même si ces représentants du gouvernement affirmaient une bonne allure de l’ utilisation de la technologie , le journaliste SINABUBARIRAGA a montré certains défis  y compris la sensibilisation à un  niveau très bas , l’ insuffisance de la connaissance  d’un grand nombre  de rwandais qui utilisent ces services ,ainsi que l’ insuffisance d’infrastructures adéquats. Sinabubariraga a évoqué un problème lié à l’enregistrement des gens qui veulent  faire des examens de permis de conduire via IREMBO. Il a montré que c’est un problème très sérieux car le nombre de rwandais qui veulent ce service est très grand par rapport  à la capacité d’IREMBO. Ceci a freiné beaucoup de gens qui dépensaient beaucoup d’argent dans des auto-écoles  mais qui, finalement, ne trouvaient pas de moyens pour s’enregistrer  avec l’appui d’IREMBO. Ce souci de Sinabubariraga a causé un grand débat  jusqu’à ce que le porte-parole de la police a voulu intervenir au téléphone, et on l’a appelé pour avoir son avis. Ce dernier a dit qu’on a limité les gens qui s’inscrivent  mais l’enregistrement avec IREMBO a beaucoup contribué car les gens peuvent le faire eux même, et ça a  diminué la queue au bureau de police et aux banques.

Sinabubariraga a insisté sur le fait qu’il n’y a pas de contrôle de ceux qui disent qu’ils aident les gens à s’inscrire car il y a la fraude là dessus où certaines personnes agissent comme des commissionnaires qui aident les gens à s’inscrire mais les taxent beaucoup d’argent. Mr Ntabwoba a expliqué qu’eux aussi sont au courant de ces commissionnaires mais qu’ils ont commencé à travailler étroitement avec les services de sécurité pour les arrêter .Quant aux endroits ici et là dans le pays  où il n’y a pas d’électricité, ici on a ciblé le secteur de Cyabakamyi dans le district de Nyanza au Sud du pays où on ne peut pas trouver ni électricité, ni connexion internet, ni réseaux de téléphones….

Le représentant de MICT, Mr Karema a dit qu’ils ont commencé un projet d’utilisation d’énergie solaire pour des milieux non électrifiés et ont remarqué que ça commence à donner un rendement. Il dit que le ministère d’ICT en collaboration avec le ministère d’infrastructure et d’administration locale  ont commencé à faciliter les gens à se procurer de cette énergie solaire à bas prix et cela facilitera les activités technologiques.

Réactions des auditeurs: Au cours de l’émission  nous avons reçu  de messages sur  facebook  et les appels téléphoniques  .Mais on a limité les appels car parmi ceux qui appelaient, 80% posaient des questions en rapport  avec les permis de conduire (ce qui était hors de notre sujet du jour  même si on en avait parlé.)Les messages montraient que même si on a disponibilisé la  technologie pour aider la population, la connaissance de son utilisation reste minime et demandaient aux concernés de prendre assez de temps pour expliquer l’utilisation de la nouvelle technologie.

Messages et appels reçus: 4 appels et   18   sms

Invités:

  • KAREMA Gordon : DG chargé de « e-government » au Ministère ayant l’ICT dans ses attributions
  • NTABWOBA Jules : Chargé de la Mobilisation au sein  de  RWANDA ONLINE IREMBO
  • SINABUBARIRAGA Ildephonse : Journaliste et Directeur de la Radio ISHINGIRO.

Modération:

Modérateur: Solange AYANONE

Modérateur Assistant : Valentin UMUHIRE

Dimanche  11/09/2016

Loading the player...