Skip to main content
17/10/2014

Douze membres de l’Observatoire de la presse du Burundi (OPB) se sont réunis à la Maison de la presse du Burundi pour valider et adopter les amendements du code de déontologie et des statuts de l’OPB. Comme l’a indiqué le  Secrétaire permanent de l’OPB, Innocent Nsabimana, dans son introduction,  la  réunion avait pour objet de valider et d’amender les observations et modifications  qui avaient  été proposées au cours de l’atelier du 5/12/2013 afin d’avoir  un bon code de déontologie et des statuts actualisés. Après cette étape, a-t-il ajouté,  il sera procédé à la vulgarisation du nouveau  code de déontologie. Un petit livret  du code de déontologie sera confectionné et  mis  à la disposition de tous les médias et des journalistes en vue de son appropriation.

Dirigée par Maître  NTAHE Gérard, Consultant  qui a présenté ledit code de déontologie et les statuts  de l’Observatoire de la Presse Burundaise,   la séance de travail a duré 3 heures. Des reformulations, des ajouts, des modifications, des explications ont été apportés  à certains articles du code et des statuts. Signalons que l’activité s’inscrit dans le cadre du projet « Plan d’Action Commun d’Appui au Médias, PACAM2 » développé par l’Institut Panos en partenariat avec la Benevolencija, l’Association Burundaise des Radios diffuseurs (ABR) et la Maison de la presse du Burundi avec l’appui du Ministère des affaires étrangères Belge depuis juillet 2012.